Réflexions impressionnistes sur un après-midi de chansons

À propos du concert Chanson du bonhomme de chemin de l’ECM+, Benoît Côté écrit : “on ne peut plus parler ici d’un simple récital : il s’agit d’une œuvre unifiée, certes écrites à plusieurs mains, et reçue comme un tout dans lequel les éléments ne font pas que se répondre, mais deviennent co-dépendants de la même vision globale.” […]